inauguration

La Charte d'Auroville

Auroville n'appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l'humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.

Auroville sera le lieu de l'éducation perpétuelle, du progrès constant, et d'une jeunesse qui ne vieillit point.

Auroville veut être le pont entre le passé et l'avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s'élancer vers les réalisations futures.

Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète.

 

 Le texte de la charte a été proclamé par la Mère sur la radio nationale de l'Inde, le 28 février 1968, lors de l'inauguration d'Auroville. En présence du Président de la République indienne et de représentants venus de 124 pays. Chacun versa une poignée de terre de son sol natal en signe de fraternité universelle dans une urne de marbre blanc en forme de bouton de lotus. Le manuscrit de la Charte d'Auroville écrit par la Mère y fut ensuite scellé.

1968 Roger Anger et Pierre BraslavskyLe but d'Auroville est de réaliser l'Unité humaine. Depuis des millénaires, disait la Mère, l'humanité a développé des moyens extérieurs, des techniques de vivre extérieures et finalement ces moyens et ces techniques nous écrasent. Le signe de l'humanité nouvelle est un renversement de point de vue et la compréhension que les moyens intérieurs, la connaissance intérieure et la technique intérieure peuvent changer le monde sans l'écraser. Auroville est le lieu où s'élabore cette nouvelle manière de vivre, c'est un centre d'évolution accéléré où l'homme doit commencer à changer son monde par le pouvoir de l'esprit intérieur ».